Fahrenheit 451 – Ray Bradbury, aux éditions Folio (SF)

Résumé:

Montag est un pompier du futur d’un genre particulier : il brûle les livres. Jusqu’au jour où il se met à en lire, refuse le bonheur obligatoire et rêve d’un monde perdu où la littérature et l’imaginaire ne seraient pas bannis. Devenant du coup un dangereux criminel…

Bonjour à tous!

  Aujourd’hui je viens vous parler d’une lecture que j’ai lu il y a un petit moment maintenant… Il s’agit de Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, aux éditions Folio (SF).

  J’ai dû lire cette oeuvre pour un cours, il y a de cela un an maintenant. Mais encore aujourd’hui je me rappelle à quel point j’ai aimé lire ce livre, qui fût une belle découverte.

  Ce que j’ai tout de suite apprécié dans cette lecture, c’est le monde du livre qui est très présent, dès le début. Même si les livres sont brûlés et considérés comme dangereux au début de cette histoire.

  Ce que j’ai, également, apprécié c’est ce qui ressort de cette oeuvre. En effet, l’auteur montre que le livre est dangereux et de fait, les connaissances qui ressortent de ces livres ne sont pas pour tous, rendant les gens inégaux et les séparant de par leur connaissance. Je suis tout à fait d’accord sur ce point, les livres donnent accès à des connaissances et certains, qui n’aiment pas lire, n’auront pas forcément les mêmes connaissances ou compétences…

  …Mais par le personnage de Montag, Ray Bradbury montre que ces livres, ces connaissances sont importants et qu’ils permettent non seulement d’agrandir les connaissances intellectuelles, mais également de comprendre l’histoire de la vie, des choses qui sembleraient futiles mais dont nous avons besoin.

  Ce que j’ai, par ailleurs, aimé, c’est la fin de l’oeuvre (vous en faites pas, je n’en dirai pas trop). Cette fin est inattendue, selon moi, et laisse un doute sur une suite possible de l’oeuvre… Elle annonce que chaque connaissance, chaque histoire, peut être stocké dans un être et je trouve cela très intéressant du point de vue de la fin de cette histoire.

  En ce qui concerne l’écriture de l’auteur, je la trouve agréable à lire, simple, dans laquelle on se plonge facilement. L’imagination de l’auteur étant d’autant plus flagrante, qu’il est arrivé à rendre chaque événements, chaque actions, intéressants.

  Pour résumé, j’ai adoré cette lecture car tout au long de l’oeuvre, nous sommes happés par l’histoire et on ne peut s’arrêter sans vouloir connaître la suite… Chaque détails sont intriguant et certains événements m’ont énormément marqué (et pourtant, cela fait un an que j’ai lu ce livre).

  Quelques citations…

« – Si vous ne voulez pas que la maison soit construite, cachez les clous et les bois. Si vous ne voulez pas qu’un homme se rende malheureux avec la politique, n’allez pas lui cassez la tête en lui proposant deux points de vue sur une question, proposez-lui un seul.
Mieux encore, ne lui en proposez aucun. »
« Dans la bousculade et l’effervescence générale, Montag n’eut que le temps d’en lire une ligne, mais elle flamboya dans son esprit durant la minute suivante, comme imprimée au fer rouge. « Le temps s’est endormi dans le soleil de l’après-midi ». Il lâcha le livre. »

Je ne peux que vous conseiller de livre cette oeuvre, car il faut l’avoir lu au moins une fois dans sa vie.

Est-ce que vous avez déjà lu cette oeuvre? Si non, qu’attendez-vous? ☀️

A bientôt,

Jess


  • Auteur: Ray Bradburry
  • Éditeur: Folio SF
  • Publication: 12/07/2018
  • ISBN:  2072790913
  • Ma note: 17 ❣️

2 réflexions au sujet de « Fahrenheit 451 – Ray Bradbury, aux éditions Folio (SF) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s